Comment aborder les fêtes sans se prendre la tête ?

Tic tac tic tac, le compte à rebours à commencer! Noël c’est dans 3 jours!! A nous les réunions de famille, les petits fours, le champagne, le foie gras à gogo et les repas copieux à n’en plus finir… Toutes ses bonnes odeurs, cet esprit qui font de Noël un moment si particulier. Mais pour certains et certaines, cela signifie aussi calories, maux de ventre, angoisse sur ce qu’on va pouvoir manger ou non! Alors pour que ces instants riment avec plaisir, voici quelques astuces qui vous permettront d’aborder les fêtes sans prise de tête!

Profitez, c'est Noël!
Profitez, c’est Noël!

1- Se fixer des limites
Qui dit Noël, dit bons repas, plaisir gustatif et tout le tralala. Durant cette période, il faut oublier son régime ou mettre (un peu) de côté le « raisonnable ». Cela ne signifie pas de tomber dans l’excès inverse. On mange, on profite, on savoure, mais on ne prolonge pas Noël et le réveillon du Jour de l’An jusqu’au 3 janvier. On profite oui, 2-3 repas (que vous aurez préalablement choisis) et le reste du temps, on reprend ses habitudes alimentaires. Le tout est de savoir doser et de ne pas se resservir.

2- Ne rien s’interdire
Ce point est également très important. Je ne mange jamais de foie gras ou de bûche durant l’année, donc pendant les fêtes j’en profite. Je ne vais pas le bouder sous prétexte que c’est gras et très calorique. Une fois par an cela ne fait pas de mal. Idem pour le chapon, les bûches et autres mets de Noël. Lorsqu’on commence à réfléchir et à se dire qu’il va falloir faire des choix, c’est déjà se mettre dans une situation de frustration, avant même d’avoir entamé votre assiette.
Alors plutôt que de lorgner sur le foie gras ou sur une bonne bûche, en se disant
« c’est trop gras », servez-vous une tranche et savourez!

Sachons se faire plaisir de temps en temps!
Sachons se faire plaisir de temps en temps!

3- Boire, oui. Mais avec modération!
L’alcool ne devrait pas manquer durant cette période. Et comme on fait attention à la nourriture, il faut aussi faire attention à ce que l’on boit. Car l’alcool, d’un point de vue diététique, est un vrai piège à calories. Pendant les fêtes, on se fait plaisir, on ne dit pas non à quelques coupettes, mais il ne faut pas en abuser. Tout est une question de modération. Et entre les repas de fête, pensez à boire du thé vert et de l’eau, histoire d’éliminer les toxines, et de nettoyer un peu notre foie.

4- Miser sur ces aliments qui aideront votre foie
Notre foie, parlons-en! C’est un organe majeur et vital pour notre corps. Il est notre usine chimique, une véritable centrale d’épuration des toxines garantissant ainsi l’équilibre de notre organisme. Durant cette période, il faut ainsi apprendre à gérer les excès et à aider notre foie dans son rôle régulateur. Voici 5 astuces pour nous y aider :
– l’eau : d’ordre général, il faut boire tout au long de la journée. En période de fête, il est encore plus important de s’hydrater (eau, thé vert, infusion) car cela stimule les fonctions d’élimination de l’organisme, et en plus, cela procure une sensation de satiété.
– le citron : ses bienfaits sont multiples. Il est connu pour son action anti-bactérienne et pour stimuler le système immunitaire. Il permet d’éliminer les acides du corps comme l’acide urique (qui, sécrété en excès génère des inflammations articulaires) et draine aussi parfaitement le foie. Boire un citron chaud le matin (de l’eau tiède + jus de citron), à jeun, permet une meilleure assimilation par notre organisme et de remettre d’aplomb les organes sollicités pendant la nuit. Vous pouvez aussi en boire dans la journée, quand bon vous semble.

Eau, thé, tisane, citron chaud, BUVEZ-EN sans modération!
Eau, thé, tisane, citron chaud, BUVEZ-EN sans modération!

– le pain complet : optez pour du pain complet au levain ou aux céréales plutôt que du pain blanc. Le pain complet contient trois fois plus de minéraux, d’oligoéléments et de vitamines que le pain blanc. Il possède aussi un index glycémique plus bas que ce dernier, et contient moins de gluten.
– les fruits et légumes : ce n’est pas parce que c’est Fête qu’on doit oublier les fruits et légumes ! Par exemple, variez l’apéritif. Evitez la ribambelle de petits fours ! Complétez le plutôt par des légumes à picorer. Optez pour des tomates (tomates cerise) qui ont une fonction de neutralisation des poisons et d’acheminement des déchets, ou encore des carottes croquantes, qui ont un pouvoir régénérateur, augmentent la sécrétion biliaire et permet au foie d’élaborer la vitamine A. Et votre apéritif n’en sera que plus coloré !
– les soupes : ça c’est pour les jours d’après-fêtes. Mettez votre appareil digestif au repos en préférant des soupes ou potages de légumes, le soir, ce qui vous permettra de vous couchez léger. N’oubliez pas que les légumes (et les fruits), sont durant cette période là vos meilleurs alliés, contrairement aux protéines animales.

Rien de mieux qu'une bonne soupe!
Rien de mieux qu’une bonne soupe!

5- Ne pas oublier de chausser ses baskets
Même si ces instants sont précieux et synonymes de moments en famille et/ou entre amis, cela ne veut pas dire qu’il faut rester enfermé durant plusieurs jours. Et vous pourrez bien passer à côté d’autres moments tout aussi agréable. Après le déjeuner du 25, proposez une balade en famille, sortez vous aérer, c’est à la portée de tous, petits et grands. Cela permet de bien s’oxygéner et de brûler les calories superflues. Si personne n’est motivé, profitez de la matinée pour aller courir ce jour là. Nous sommes pour la plupart, au chaud, en famille. Pourtant c’est un jour particulier pour faire un footing. On ne croise pas grand monde à l’extérieur et je trouve ce moment très appréciable pour courir (et extrêmement motivant). Et si le 25 ce n’est pas possible, n’attendez pas la fin des vacances pour vous accorder une séance de sport. Cela nous permettra de ne pas laisser le(s) repas de la veille trop s’épanouir sur nos hanches ou dans notre ventre!

Profitez aussi de ces vacances pour bouger!
Profitez aussi de ces vacances pour bouger!

Les fêtes de fin d’année restent un moment unique où l’on peut se consacrer à sa famille et ses amis. Ce sont des moments privilégiés qui nous aident à oublier nos soucis, pour laisser place à la fête et à la bonne humeur. Ce ne sont pas ces quelques petits excès qui vont nous faire prendre plusieurs kilos! Au lieu de compter les calories à chaque bouchée profitons-en pour se détendre. Après tout, nous n’avons qu’une seule vie… ne l’oublions pas (déjà)!!

Je vous souhaite à chacune et chacun de très belles fêtes de fin d’année! Profitez, souriez et bougez!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *